Cela faisait presqu’un an que les fous de dubstep n’avaient pas pu profiter de la mythique Splash de nos orgas si connus Chwet. Et le retour s’est fait en force ! On débrief ? 

Tomo Photograpics
Tomo Photograpics

Comme d’habitude, le before s’est déroulé devant le Yoyo – Palais de Tokyo, dans le froid automnal.

Direction le coeur de l’action, on arrive pendant le set de FELIX x AERYS. La salle est encore aérée et c’est fort agréable! Les deux DJ font un warm-up apprécié et réchauffent nos pieds avec un riddim bien marqué. La détermination arrive pour la suite du festin !

Tomo Photograpics
Tomo Photograpics

C’est Aweminus et Definitive qui prennent la relève et enchaînent avec un riddim que l’on pourrait qualifier de « dubstepisé ». Les woobles et les basses ont été assassines. L’équipe Chwet s’est surpassée pour nous offrir des visus dingues : des tourbillons psychédéliques et des fondus hypnotisants…

 

Le grand, ô, très grand 12th Planet était attendu de tous, et d’ailleurs c’est à ce moment que la salle est comble. Il fait une entrée puissante avec une intro acoustique, une guitare agréable à l’oreille qui a fait place à un dubstep bien gras. Des sons mécaniques, et ça y est, la machine du Diable nous engouffrait dans les profondeurs du riddim. 12th Planet a passé beaucoup de son d’Ivory et de Disciple, pour notre plus grand plaisir. Côté visus, des têtes de mort de son Sooo Sick Tour. On aura entendu Go Berzerk (Grammer remix), Degenerates de Virtual riot, Send it 12th Planet, ou encore Reasons (Doctor P remix).

Tomo Photograpics
Tomo Photograpics

Eh!de b2b Teminite… Arrivés après 1heure et demi de 12th Planet, les deux ne nous ont pas laissé de répit ! Du grand dubstep, aux mélodies familières et entraînantes. On s’est juste fait criblés de balles, signée Eh!de x Teminite. On aura entendu Invaderz (remix Spag Heddy), Highscore de Teminite et Panda Eyes !

Chibs a fermé le bal avec son riddim dark aux woobles graves. Certains ont été déçus, d’autres ont été heureux d’entendre un bon nombre de VIP passer ! Chibs reste quand même un artiste riddim aux valeurs sûres !

En tout cas, on a été plus que ravis de retrouver notre joyau des soirées dubstep parisiennes : la Splash. On espère se re faire éclabousser bientôt, au rythme de nos basses préférées et dans nos transpirations mutuelles !

#Leyoyocestserré

Commentaires