Bass Family signe son retour !
Ce concept de soirée met en lumière les nouveaux acteurs de la scène bass music française tout en proposant des artistes internationaux. Notre partenaire, Razing, organisateur des soirées du même nom, nous a livré un plateau riche en riddim. Voici notre retour.

Le rendez-vous était donné au Glazart, un des lieux fétiches des bassheads parisiens. Nous sommes rentrés dès l’ouverture pour ne pas manquer une onde sonore de cette soirée.

Le bal commence par Weezy B2B Azabim, deux artistes français qui se connaissent bien. Une mise en bouche réussie, de belles transitions, une atmosphère puissante pour un set efficace : la couleur est annoncée, nous n’en ressortirons pas indemnes.

 

 

Puis c’est au tour de SHRQ. Après sa dernière date pour Tutti Frutti, le petit nouveau du Cookerz Crew a su imposer son style bien à lui durant un set de qualité.

« Je ne m’attendais pas à avoir autant de réaction. Le Glazart est un lieu que je respecte énormément, c’est là-bas que j’ai vu INFEKT et pleins d’autres artistes la première fois. C’est très particulier d’avoir eu ma place là-bas après y avoir passé autant de temps. C’est à peine croyable. J’ai pu mixer aux côtés de DJs talentueux comme Ryu, Seno et Playfull. C’est vraiment la meilleure soirée que j’ai vécu. Merci à Will et July pour l’invitation ! »

Seno

Le Glazart était survolté et bondé pour accueillir le néerlandais Seno. Le petit protégé de AD nous a montré son talent avec des chops aussi tranchants qu’efficaces, choisissant des tracks plus puissantes les unes que les autres.

« Mec, l’ambiance était folle ! Je suis super content d’avoir fais mon premier set en solo ici à Paris ! Je ne peux pas vous remercier assez de m’avoir donné l’opportunité, en espérant revenir très bientôt tellement c’était ouf ! Merci au public ! »

Playfull est de retour après sa date à Amsterdam pour le nouvel an. Son objectif ? Ne laisser aucun heabangers vivants. Son set musclé a littéralement retourné le Glazart. L’ambiance était électrique ! Des pogos partout et des headbangers satisfaits.
L’atmosphère ne cesse de monter d’un cran.

« Pour une première date aux horaires de têtes d’affiche, j’en garde un excellent souvenir. Le public a été très réactif ! C’est ce genre de date qui te motive à aller toujours plus loin ! »

PLAYFULL AT BASS FAMILY #6

Dubstep.fr était présent à la BASS Family #6 presents RAZING ! Voici l’un des moments fort du set de notre ami Playfull (WLR) !

Publié par Dubstep.fr sur mardi 30 Janvier 2018

Puis à notre grande surprise, Jeff aka Kinkaku entre sur la scène pour un b2b ! Chop, Spesh, Unreleased…, Kinkaku nous a détruit, fatigué, tout en nous proposant une bonne transition vers le prochain artiste.

Absent de la scène riddim pendant plus de 2 ans, Leakr fait son retour en choisissant pour première date la scène riddim française, en proposant un set encore plus puissant qu’à la Razing #2.
La pointure de la scène internationale nous a propulsés dans le futur tant sa technique et la maîtrise de son univers étaient en parfaite symbiose.

« Gros big up pour la foule en délire, ils ont transformé le Glazart en marécage ! »

Le belge Ryu qui revient après sa dernière date chez Razing fin 2017 a fermé la marche avec un set maîtrisé entre Riddim et Jump Up. Si le public n’avait pas assez été fatigué durant la soirée, Ryu essayera de les achever.

« La soirée était parfaite mec ! J’ai vraiment rien à dire de plus ! J’ai vraiment kiffé faire mon set. Merci RAZING ! »

La soirée arrive bientôt à sa fin, mais RAZING a encore une surprise pour les derniers survivants : un b2b2b2b2b de SENO b2b RYU b2b SHRQ b2b KINKAKU pour finir cette tuerie en beauté.

On repart de cette soirée les étoiles pleins les yeux avec une seule idée en tête : y retourner !

La Bass Family, c’est le rendez-vous à ne pas manquer : une soirée pour les petits budgets, dans un lieu bien connu, créant l’occasion de découvrir les nouvelles pépites de la scène dubstep, permettant ainsi de garder un œil dessus.

Nous remercions toute l’équipe RAZING de nous avoir gracieusement invité et pour ce moment inoubliable.
On se retrouve très bientôt pour une interview exclusive de Code: Pandorum, LUX et Qoiet.

 

Commentaires