L’événement majeur de l’année 2019 est en approche, RAMPAGE arrive à grands pas, en lâchant petit à petit son line up parti pour être colossal pour ses 10 ans. Un instant pour revenir sur ce qui s’avère devenir la plus grosse soirée Bass Music de « l’univers » (Dubstep.fr soutient ce concept, on a marché sur la lune on a pas vu mieux). Aucune raison de louper ça, et on insiste. Plusieurs points nous donnent raison, -excision-, et vous vous explique lesquels. Il faut admettre que l’événement possède de base une certaine notoriété dans le milieu, et c’est minimiser que de le dire comme ça. Les gens viennent chaque année des quatre coins du globe, et il y a bien une raison à ça.

En 5 points, on va expliquer pourquoi c’est le festival de 2019 à ne pas louper, en vue du line up, on se garde le droit de manquer parfois d’objectivité, mais qui ne rêve pas dans ce milieu ?

La ligne frontale « Le Line Up » :

Depuis ses débuts, RAMPAGE nous habitue à des têtes d’affiche titanesques venues des quatre coins du globe. Et cette année, c’est les 10 ans. L’événement compte bien marquer le coup et nous asséner pour l’occasion un line up qui s’avère jour après jour être un des évènement les plus incroyables que l’on aura l’occasion de voir : EXCISION est présent. Après son passage remarqué au Lollapalooza Paris, et après une seconde édition de Lost Land, il revient. Le papa vient fêter l’anniversaire et il vaut à lui seul une bonne dizaine de raisons de venir. Son protégé l’accompagne aussi, Dion Timmer, un doux vent de dubstep mélodique rafraichissant s’abattra alors sur RAMPAGE.

On va aussi retrouver Herobust, sa dernière track WTF a marqué la scène bass music mondiale. On imagine déjà le moshpit que va créer cette dernière.

Mais c’est aussi la venue du fondateur du crew RIDDIM le plus iconique de la scène, Shiverz, le papa du Monsters Crew. Ancien de ce dernier et nouveau chez DISCIPLE, INFEKT, l’icône du RIDDIM actuel, il sera aussi présent. On note aussi la venue de Dubloadz, l’ancien de Disciple, il se rajoute calmement sur le line up, si on en juge avec son mix Savage Wonk Undead Vol.2 qui vient de sortir, il risque d’y avoir des séquelles après son passage.

On rajoute aussi le légendaire Bukez Finezt,  l’Allemand va poser ses wobble iconique, une expérience old-school, deep dubstep unique à vivre absolument.

On pourrait arrêter l’article ici que l’argumentaire serait déjà assez complet.

 

L’ambiance :

15 000 personnes. Souvent les plus passionnées et les plus dingues du milieu. Ils viennent de partout pour célébrer cette passion commune qu’est la bass music. L’osmose parfaite pour les amateurs de Dubstep et de Drum&Bass . RAMPAGE se fait rarement seul, on vient accompagné par ses amis, par son équipe. C’est une célébration entre amis et ces 10 ans ne vont pas déroger à la règle. Au contraire, la fête sera plus folle que jamais. Des rencontres, de l’entraide, la passion commune qui fait ce milieu augurent une dixième édition plus que mémorable.

 

L’expérience :

Que l’on soit novice ou passionné du milieu, tout fait de RAMPAGE le festival parfait. Que ça soit le convoi avec son équipe ou dans un bus, on salue d’ailleurs nos copains de chez Green Motion Paris qui proposent depuis l’année dernière des bus survoltés et remplis à bloc de Paris jusqu’à RAMPAGE. Une édition Zen, un bus retour sans musique, se rajoute cette année, histoire que les fragiles aient un peu de repos. D’ailleurs ! Pour les plus chauds d’entre vous, nous serons présent dans un des bus de nos compères, on vous laisse deviner lequel 🙂

Dès l’arrivée, le dépaysement pour tous les fans de Bass Music venus du monde entier, une expérience qui à elle seule change le tout. Non les gars, c’est pas les Docks Pullman, c’est pas le  YoYo ou le glaz’, c’est le Sportpaleis. On s’immerge le temps d’un week-end dans un autre monde. On profite de l’intervalle entre les deux jours pour faire son touriste avec son équipe pour ce moment précis. Des souvenirs graver à vie.

 

Le lieu :

Le Sportpaleis d’Anvers, la salle la plus propice à la soirée. Une immersion sans pareille au programme, entre lasers, LED et visuels. RAMPAGE se veut et est par définition immersif. Que l’on découvre le milieu ou que l’on soit connaisseur. On en prend plein les yeux. Le festival durant deux jours, on a l’occasion de découvrir un cadre super détendu. Parfait pour la transition d’un soir à l’autre.

Voici ce que proposait RAMPAGE lors de l’édition 2018. Imaginez-vous en face de ce spectacle, dans un stade, avec du bon gros DUBSTEP.

RAMPAGE 2018: Disciple Showcase

RAMPAGE pendant le showcase de Disciple, un lightshow à couper le souffle ! Un mot qui vous vient à l'esprit devant un tel spectacle ?

Posted by Dubstep.fr on Sunday, March 11, 2018

 

Pour le 5e point on vous donne la parole. Dites-nous en commentaire ce qui vous fait le plus envie !

Vous n’avez pas votre billet encore ?  Dépêchez-vous !  Les billets partent comme des petits pains, en général c’est sold out quelques mois avant la soirée !

Voilà le lien direct pour acheter ton billet, sort la CB et fonce !

http://www.rampage.be/

 

 

Commentaires