Oui la track se nomme Cosmic, on assume totalement le jeu de mots pourri !

L.U.X sort aujourd’hui son premier EP sur Never Say Die: Black Label. Un accomplissement que l’on salue.

Un EP riche en bass pour ce jeune israélien !  Avec ses débuts remarqués chez Crowsnest Audio , nous l’avions d’ailleurs interviewé en décembre 2017 pour son passage à la BASS 2 BASS crowsnest édition. Le jeune prodige est de retour pour assumer sa place sur la scène dubstep mondiale.

Son ascension en 2018 fut complètement folle. Ses tracks deathstep étant maintenant un lointain souvenir, le nouveau LUX est là.

La sortie de son EP est également l’occasion d’un renommage, pour plus de simplicité pour le trouver sur les réseaux sociaux LUX devient L.U.X, son pseudo change vers @luxdubz sur souncloud, facebook et twitter.

Son logo évolue aussi, son image est plus professionnelle et correspond mieux à son univers.

Son EP se compose de 4 tracks et aujourd’hui nous allons nous focus sur une track en particulier. Celle qui nous a le plus marqué !

C’est une collaboration avec le Français SampliFire. Ce dernier a sorti un EP sur NSD récemment, on a fait un article dessus d’ailleurs.

 

Je vous laisse écouter la track :

 

Pour l’occasion Samplifire et L.U.X nous ont chaleureusement accordé une petite interview.

Dubstep.fr / Xerce Anarchist

 

Dubstep.fr : « Bonjour et merci de prendre du temps pour répondre à nos questions ! Un petit mot sur cet EP ?  »

L.U.X :  « L’EP m’a pris 6 mois à faire, j’en suis vraiment fier, merci à NSD de m’avoir donné l’opportunité de montrer au monde ce que je produis  »

 

Dubstep.fr : « Première question, comment cette collaboration a-t-elle pu naître ? »

L.U.X : « Je crois que c’est moi qui ai demandé à Samy en premier. Je voulais faire une track avec un de mes artistes favoris, j’espère qu’on en fera plus par la suite ! »

SampliFire : « Oui exact. L.U.X est vraiment incroyable, il a mis la barre de plus en plus haut cette année, son flow est moderne et ses tracks sont folles ! »

 

Dubstep.fr : « Combien de temps cela a pris ?  »

L.U.X : « 1 mois »

 

Dubstep.fr / Xerce Anarchist

Dubstep.fr : « Comment s’est déroulée ta progression du deathstep vers du dubstep un peu plus violent ? »

L.U.X : « Je ne veux pas m’arrêter d’évoluer, je veux continuer à créer et faire de meilleures tracks et j’espère que les gens me suivront dans cette vision. « deathstep, « riddim », peu importe je me fiche du genre, je fais ce que j’aime. »

 

Dubstep.fr :  « Quel était le processus pour signer chez NSD? »

L.U.X  : « Ils m’ont demandé des démos, j’en ai fait plein, j’arrêtais pas d’en envoyer, certaines ont été refusées d’autres non. En gros c’est ça. »

 

Kaka Lee

 

 

Nous avons aussi une douce annonce à vous faire. Par cet article, marque le début de notre partenariat avec Never Say Die. Oui, vous avez bien lu !

Nous sommes très fiers d’établir un si gros partenariat. Never Say Die représente pour nous le meilleur label dubstep au monde. Attendez-vous à plus de contenu exclusif de notre part !

 

Never Say Die x Dubstep.fr

Le début d’une nouvelle ère !

Summary
Commentaires