Comme chaque année, la Dream Nation arrive. Chaque fois l’occasion de découvrir les nouvelles perles du milieu mais également les références que l’on aime retrouver. Pour patienter les quelques semaines restantes on a eu la chance de pouvoir retrouver le légendaire duo UK Modestep. Les papas du Dubstep/Rock comptent bien envoyer un set qu’on imagine mettre le feu à la scène Bass. Après une année agitée qui les aura vu rejoindre Disciple,  une interview brève dans laquelle on ressent l’effervescence de bientôt rejouer à Paris, on a qu’une envie : celle d’en découdre.

 

Hello, how are you ? Are you happy to play in Paris ?

« I can’t wait, its been a little while since we played in Paris. The crowds always go hard. »

 

Do you make the most of your set in live or a dj set  ? What do you like more ?

« I think both of us enjoy performing live, its the main reason we do this. Our live show is our ultimate goal. That being said, its a lot of work and sometimes it is fun to show up with just a USB stick! »

 

Any EP / album coming soon ? Could you share with us some exclusive info ?

« We have a bunch of singles coming out on Monstercat & Disciple, and talks of an EP/album in the next 12 months 😉 »

 

You recently joined Disciple, it’s a huge achievement. What was the process behind it ?

« I’ve known Dodge and Fuski (owners of the label) for years. Rob heard we were looking for a new label so he reached out to us. We’ve since decided to move over to LA to be with the label full time, they really feel like a proper family and we can’t wait to see what the next few years holds with them 🙂 »

 

What’s your best and worst memory during a show ?

« My best show memory was definitely when we played to 750,000 people at Poland’s Woodstock festival. You’ve never seen anything like it, it was like a scene from a war movie. My least favourite memory was probably recently, I got a text at the start of the show saying that my dog (back home) had run away. Luckily by the time I got off stage he had been found again. That wasn’t fun. »

🇨🇵 Traduction – 

Salut, comment vas-tu ? Content de jouer de nouveau à Paris ?

« J’en peux plus d’attendre, ça fait un moment que j’ai pas joué à Paris. La foule est toujours folle et bouillante. »

 

Est-ce que vous faites la plupart de vos sets en live ou dj set ? Qu’est ce que vous préférez  ?

« Je pense qu’on apprécie tous les deux de faire des performances live, c’est la raison principale pour laquelle nous faisons ça. Notre live show est notre but ultime. Ceci étant dit c’est beaucoup de travail et des fois c’est sympa de se ramener avec uniquement une clef USB. »

 

Des EP/Album à venir ? Peux-tu nous partager quelques infos exclusives ?

« On a pas mal de singles qui arrivent sur Monstercat & Disciple et on va parler d’un EP ou d’un album dans les 12 prochains mois ! 😉 »

 

Vous avez récemment rejoint Disciple, c’est énorme. Comment ça s’est fait ?

« J’ai connu Dodge & Fuski (détenteurs du label) depuis des années. Rob a entendu qu’on cherchait un nouveau label alors il est venu vers nous. On a depuis décidé de bouger à LA pour être à plein temps avec le label. On s’y sent vraiment comme dans une famille et on est impatients de voir ce que nous réserve les années à venir avec eux ! »

 

Quel est votre meilleur et votre pire souvenir pendant un show ?

« Mon souvenir préféré reste vraiment quand on a joué devant 750 000 personnes au Woodstock Festival en Pologne. Vous avez jamais rien vu de comparable, c’était comme une scène d’un film de guerre. Mon souvenir le moins agréable était plutôt proche, j’ai reçu un sms au début d’un show me disant que mon chien (Alors à la maison) s’était enfuit. Heureusement le temps que je finisse et quitte la scène, il a été retrouvé. C’était vraiment inquiétant. »

 

 

Commentaires